Quelle bière 3 Brasseurs après le ski ?

Les vacances approchent, et les plus chanceux d’entre vous (nous) vont s’offrir un peu de bon temps aux sports d’hiver. Le ski, c’est bien, mais l’après-ski, c’est souvent mieux. Mais quelle bière choisir après la journée sur les pistes ?

Après le ski « extrême » : bière Brune pour pistes noires

Vous avez enchaîné le hors piste, les Noires, et vous avez daigné faire une Rouge pour faire plaisir à votre petit frère qui n’est pas encore très à l’aise. Bref, vous êtes un amateur de sensations fortes, mais bien maîtrisées. C’est l’exacte définition de notre bière brune (Médaille d’argent au France Bière Challenge 2018, l’équivalent de la 3e étoile pour le ski !), avec ses jolies notes de  chocolat et de café. Une petite faim après votre journée bien remplie ? Accompagnez cette jolie Brune d’un poisson gras, de fromages puissants (ça tombe bien, on est au ski !), ou d’un dessert au chocolat.

Après le ski tranquille : notre Ambrée, ronde et facile.

Vous n’êtes pas un skieur passionné. Pour vous, les sports d’hiver, c’est autant le vin chaud, le fromage fondu et la descente aux flambeaux que le ski proprement dit (encore moins le snowboard). Vous êtes de ceux qui prennent un forfait journée, que quand il fait beau, et qui passez 5mn à skier, 5mn à admirer le paysage. Votre terrain de jeu, ce sont les pistes bleu, les rouges quand vous êtes en grande forme. Aucun problème : goûtez notre bière ambrée, bière généreuse aux beaux arômes de biscuit et de caramel. Une bière ronde, toute en douceur qui sera, en plus, la meilleure amie de cette viande en sauce que vous avez concoctée dans la kitchenette de 2m2 de votre studio (oui, mais, bon, il est « vue sur les pistes ! »)

Après le ski débutant : notre Blanche car… vous avez soif !!

C’est votre première expérience au ski, alors, au diable le ridicule, vous avez pris une demi-journée de cours avec un moniteur sympa et bronzé. Il avait l’air très cool, au début. Mais en fait, derrière son sourire tout blanc à cause du Labello, se cache un véritable tortionnaire : prendre le tire-fesse, gérer les virages, le fameux « planté du bâton », sans parlez des phrases genre « mais non, n’ayez pas peur de la pente »… il vous a tout fait. Bref, à 17h, vous avez passé la moitié de la journée par terre à vous lever et vous relever, et vous être juste lessivé. Vous avez l’impression que vous pourriez boire 3L d’eau : c’est le moment d’ouvrir la Blanche des 3 Brasseurs que vous avez mise ce matin dans le frigo de l’appart’. Légère, désaltérante avec ses notes légèrement fruitées et acidulées… elle vous fera oublier les tortures du moniteur !

8 février 2019

RELATED POSTS

Laisser un commentaire