Master Brasseur 2019, des brasseurs à la hauteur de l’événement

Le 06 avril dernier, avait lieu la 5e édition de MasterBrasseur, le concours interne des 3 Brasseurs. Retour sur cet événement marquant, côté coulisses !

6 Avril 2019 : le jour du Master Brasseur

Samedi matin

Le réveil sonne, le jour tant attendu est arrivé.
Alors que les jurés, en provenance de Bruxelles à Montpellier, voyagent, les brasseurs se préparent pour une journée pas comme les autres. Il y a forcément les habitués rodés, prêts à faire le show comme un chanteur entrant sur scène mais aussi de plus jeunes brasseurs se demandant encore ce qu’il va se passer…
Pendant ce temps, les derniers préparatifs au carré du Hélin, à Ennevelin (proche Lille) se terminent. Ne pas oublier le pain pour les jurés, préparer un dernier badge, réorganiser un jury suite à un désistement, mettre en place la kermesse… le temps est compté !

Samedi 11h30

Le premier bus part de la gare Lille Flandres pour rejoindre le carré du Hélin où tout va se dérouler. Trop tard, les brasseurs ne peuvent plus reculer, ils sont dans le bus, c’est parti.

Samedi 12h

Le bus des brasseurs arrive sur les lieux. Les brasseurs ont apporté  leurs fûts de bières à l’accueil où un badge « compétiteur » leur est remis : ça  ne rigole plus. Nous mettons en place les fûts dans les différentes salles, les brasseurs découvrent les lieux, les ordres de passage, testent les équipements de présentation : ouf, tout fonctionne !
De notre côté, petite montée d’adrénaline, il faut être rapide, donner les badges, gérer les demandes des brasseurs…

Samedi 12h30

Le bus repart de Lille Flandres avec les jurés : zut, nous sommes en retard sur le planning mis en place ! Les brasseurs se restaurent afin de prendre de l’énergie et discutent entre eux. Derniers préparatifs et accueil des premiers jurés venus en voiture, le stress monte.

Samedi 13h

Le jury arrive avec le bus, ils sont accueillis avec le badge. Tout va bien, les biérologues, brasseurs, universitaires, fournisseurs, journalistes, youtuber, cavistes … sont là, le concours peut commencer ! Une fois accueillis, un point est fait : quelle joie de se rendre compte qu’ils ont tous répondu présent pour cette journée. Les brasseurs découvrent le jury : encore une pression supplémentaire en découvrant ces personnalités qui œuvrent au quotidien dans la bière.
Grand stress, de la bière ne coule pas dans la catégorie houblonnées, que se passe-t-il ? Comment juger sans bière ? Tour de l’appareil de tirage, test à l’eau, tout fonctionne ! Un seul moyen pour accéder à la bière, démonter ! Les outils sont là, le fût est démonté et remonté, cela fonctionne ! Quel soulagement pour Youssef (le brasseur d’Antibes), il respire à nouveau…

Samedi 13h30

Chaque juré rejoint sa salle à son rythme (pas facile, il y a tant à discuter autour du sujet de la bière). Après une introduction rappelant les règles et la catégorie, c’est parti ! Rapide vérification de chaque salle, tout va bien !

Samedi 13h45 -17h15

Chaque brasseur passe 10 minutes de présentation avant de laisser les dégustateurs découvrir le produit. Le stress est à son paroxysme à l’entrée des salles mais sourires et étoiles dans les yeux sont visibles à la sortie, objectif atteint !
En parallèle, une kermesse du brasseur débute à l’extérieur mettant en compétition les participants sur 5 jeux simples : le lever de coude (jeu de résistance comme fort boyart mais avec une chope remplie de malt), le jeté de sac (jet d’un sac de 10kg), le puzzle (jeu de réflexion brassicole et de rapidité), l’écumage de la levure (jeu d’adresse, une sorte de pêche au canard), le concassage (rapidité d’un concassage manuel). Les jeux défoulent et créent des moments de convivialité qui font oublier le concours.

Samedi 17h30

Les notes sont saisies sur l’ordinateur, les verdicts sont tombés : les finalistes seront : Geoffrey Peyrol de Saran, Gaël Madouas de Rennes, Eric Thibaut du Mans, Antoine Vidal de Lyon Ecully et Olivier Leprêtre de Calais.
Pendant la présentation du jury final, chaque brasseur se reprépare pour sa présentation, les fûts sont réorganisés.

Samedi 18h

Chaque finaliste re-présente son concept et sa bière devant le jury de la finale et le public présent. Présenter devant une telle salle est un réel exercice où chacun peut ressentir l’émotion.

Samedi 20h00

Les présentations sont terminées, le repas est servi pendant que l’organisation compile les résultats ; les finalistes passent en interview, encore un exercice dont ils n’ont pas l’habitude.

Samedi 20h30

Trois personnes connaissent le résultat du grand gagnant. La salle se prépare pour l’annonce du résultat final. Le grand moment approche.

Samedi 21h

Et voilà, les 5 finalistes montent sur scène. Eric Demoncheaux, directeur général des 3 Brasseurs porte le trophée remis en jeu tous les deux ans, le diplôme juste à côté, il ne sait pas encore qui a gagné. Le diplôme à peine retourné, l’annonce est faite : Olivier Leprêtre, des 3 Brasseurs de Calais, est le grand gagnant 2019. Beaucoup d’émotions forcément, les mots lui manquent mais ceux-ci ne sont pas nécessaires.

Samedi 21h30

La soirée bat son plein, DJ pour la piste de danse, des bières dans la salle permettent d’échanger des moments de convivialité et de découvrir le travail de chacun. Encore de beaux moments qui resteront dans la mémoire de chacun !

Rendez-vous dans deux ans !

14 mai 2019

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT